CFAO, PLM : LA SEMAINE DE JEAN-FRANCOIS PREVERAUD
Article paru dans Industries et Technologies le 1 Mars 2007

Conception / études

Je viens de participer à la réunion du club utilisateur de TDC Software. L’occasion de rencontrer de nombreux industriels mettant en oeuvre des méthodes de conception novatrices et de faire le point sur le projet CoDeKF.
TDC Software est un éditeur français proposant depuis 1990 des logiciels dans le domaine des méthodologies et de la maîtrise des risques de conception de nouveaux produits ou process. Son coeur de métier est le développement de progiciels paramétrables, permettant la traçabilité, la capitalisation et la cohérence méthodologique. Parallèlement à TDC Software, Thierry Beaujon, son fondateur, a aussi mis en place Knowllence, une structure proposant des services (intégration, formation…) autour de l’offre de TDC Software.

Cette offre repose sur la maîtrise de multiples méthodologies de conception telles que l’analyse fonctionnelle, l’analyse de la valeur, les blocs-diagrammes fonctionnels, l’Amdec (D-FMEA et P-FMEA) et les arbres de défaillance, les plans d’expériences Taguchi, MC2, etc. TDC Software a ainsi bâtit au fil du temps et des demandes de ses clients, toute une panoplie modulaire et communicante de logiciels paramétrables, qui sont de véritables outils méthodologiques d’aide à la conception qui facilitent grandement la mise en place de démarches de type Six Sigma, certification qualité (ISO 9000, ISO 14001, OHSAS…), Sureté de Fonctionnement, Innovation, etc.

L’avis des utilisateurs TDC Knowllence

« L’intéret de la gamme des outils de TDC Software est d’être, tout d’abord, compatible avec l’ensemble des méthodes de conception fonctionnelle que nous utilisons déja dans le groupe », insiste Renaud Antoine, program Manager iTex Technical Excellence Program chez Schneider Electric. « Mais c’est aussi un excellent moyen de structurer nos développements de nouveaux produits, car elle nous oblige à en formaliser chacune des étapes. Nous sommes ainsi sur d’être exhaustifs, de garantir la cohérence de nos données autour d’un projet, de donner une réelle dynamique à nos études et enfin de garder en permanence à l’esprit notre volonté de faire de la conception orientée client ».

« Il faut toutefois bien définir la maille des différentes études dès le départ et surtout faire appel à un animateur spécialisé, maîtrisant notamment toutes les arcanes du formalisme propre à ces outils, afin d’épauler des concepteurs plus enclins à essayer de satisfaire leurs besoins à l’aide de bouts de tableurs Excel », prévient Renaud Antoine.

Un retour d’expérience issu de trois projets pilotes menés en 2006, afin de valider l’apport de ces outils dans les domaines de l’analyse de risques et de la validation de l’architecture fonctionnelle de produits tels des colonnes lumineuses, des interrupteurs différentiels ou des boutons tournants. Ces projets ont aussi mis en lumiere un problème crucial : qui doit les piloter, la direction technique ou la direction de la qualité ? Une question pour le moment sans réponse.

« Nous allons poursuivre nos investigations en lançant cette année d’autres démonstrateurs et en sortant du cadre purement électromécanique où nous nous étions jusque là cantonnés. Nous allons par exemple évaluer ces outils pour des développements électroniques ainsi que logiciels », conclu Renaud Antoine.

D’autres utilisateurs sont aussi venus dévoiler leurs travaux autour des outils de TDC Software. Ainsi Christophe Fromage a présenté le déploiement des outilsTDC Need (suivi de l’évolution du cahier des charges fonctionnel) et TDC Structure (analyse de l’évolution fonctionnelle du produit) au sein des départements Groupe Moto Propulseur et Liaison Au Sol de PSA Peugeot Citroën.

De son côté, Daniel Ségard a montré la mise en place de plans de surveillance Amdec communs à différents sites de Faurecia.

Enfin, Emmanuelle Checa a décrit l’utilisation de TDC FMEA pour suivre les études de risques chez Safran.

 

L’intérêt des Pôles de compétitivité

Cette journée a aussi été l’occasion pour TDC Software de présenter son projet CoDeKF, Collaborative Design and Knowledge Factory, qui a été labellisé et financé (2 693 K€) par le Pôle de compétitivité Véhicule du Futur. « Il s’agit pour nous de développer en collaboration avec des industriels (Faurecia, Incat, Mark IV Systems Moteurs, Inéva, Zurfluh Feller), des universitaires (Centrale Lyon, Université de Troyes, Université de Belfort Montbéliard, Insa Strasbourg…) et quelques partenaires institutionnels, une plate-forme d’ingénierie collaborative et de gestion des connaissances métiers, qui vise à substituer la conception innovante à la conception routinière », explique Thierry Beaujon.
Le projet CoDeKF répond a la nécessité d’innover par la gestion collaborative des informations Projet-Produit-Process-Usage, en accélérant les processus routiniers d’ingénierie par la capitalisation systématique des connaissances métiers sur les précédents projets, et leur réutilisation grâce aux outils ‘‘CAO 4D’’ (CAO 3D paramétrique intégrant des règles expertes métiers).
Cela se traduira à terme par l’enrichissement de la gamme des outils de TDC Software avec notamment l’apparition d’un module TDC Creativity embarquant des méthodologies de créativité telle Triz. Une passerelle entre les outils TDC et Triz est d’ailleurs en cours de validation chez PSA avec l’appui de quelques autres industriels. « A terme, on devrait assister à la naissance d’une véritable ‘‘maquette ingénierie’’, pendant de la ‘‘maquette numérique’’, permettant de piloter et de valider tous les processus de conception (créativité, analyse fonctionnelle, analyse de risques, planning, contrôle des couts, capitalisation des connaissances…) » plaide Thierry Beaujon.
Des travaux qui semblent aussi intéresser le Pôle de compétitivité System@tic qui pourrait les intégrer prochainement dans l’un de ses projets.
Pour en savoir plus : http://www.tdc.fr & https://www.knowllence.com

Jean-François Prevéraud, journaliste a Industrie & Technologies et l’Usine Nouvelle, suit depuis plus de 25 ans l’informatique industrielle et plus particulièrement les applications destinées au monde de la conception (CFAO, GDT, Calcul/Simulation, PLM…). Il a été a l’origine de la lettre bimensuelle Systèmes d’Informations Technologiques, qui a été intégrée à cette lettre Web hebdomadaire, dont il est maintenant le rédacteur en chef.

Reproduit avec l’aimable autorisation de l’auteur, @ Industrie et Technologies

Prochaine étape ?

Notre équipe se tient à votre entière disposition pour toute précision ou pour organiser une démonstration au moment qui vous conviendra.

Appelez-moiDemande de démoDemande de devis



Paris : +33 (0) 184 180 300
Doubs : +33 (0) 381 382 950

Webinaires Démo Contact

Pin It on Pinterest

Share This