intégrer-démarche-apqp-ppap-qms

Risques AMDEC et système qualité projet

  • Suivre l’avancement du projet avec des workflows paramétrables suivant l’APQP (sur un exemple aéronautique IAQG)
  • Construire des diagrammes de processus (flowchart), réaliser des AMDEC en recherchant les causes en profondeur avec un diagramme Ishikawa, et créer des plans de surveillance synchronisés aves l’AMDEC
  • Gagner vraiment du temps en réutilisant les AMDEC génériques et bibliothèques, pour la capitalisation des analyses
  • Piloter les ressources et planifier les tâches dans un planning GANTT projet et sur les éléments  du système
  • Définir des alertes et des notifications pour les jalons et livrables à risque (KBD dont FAI et KPI)
  • Générer automatiquement le dossier PPAP en répondant en temps et en heure aux demandes des clients
  • Aperçu de FMEA et de TEEXMA for Quality

L’APQP  est l’abréviation d’Advanced Product Quality Planning, que l’on peut traduire par planification structurée de la qualité et plan de contrôle du produit. C’est un processus de réalisation d’activités avec des jalons et des livrables. Elle porte soit sur des développements de nouveaux produits, soit sur des produits qui font l’objet de transferts ou de reengineering.
C’est une approche projet pour le développement de produit axé sur la qualité du produit attendu autour d’activités. Parmi ces activités de développement – industrialisation, validation, vérification et mise en production, on va utiliser différents supports et méthodes dont les plans de validation, les analyses de risques (AMDEC Produit, AMDEC Process), les plans de contrôle… ce qui permet aux équipes de dérouler/ vérifier et valider des tâches balisées par des passages de jalons. Ces différentes étapes sont réalisées, validées et partagées par des acteurs différents (internes et externes) avec des workflows associés à respecter ainsi que des états d’avancement.
Basée sur l’anticipation des risques et leur réduction ou arbitrage (mitigation), elle permet d’établir la confiance entre client et fournisseur au travers d’une démarche structurée et documentée. Elle fait l’objet d’audits et se décline sous différents schémas selon les secteurs d’activités industrielles.

Aller au contenu principal